Accueil > Découvrir > Pages d'histoire > Personnalités creusoises > Antoine Varillas et Guéret au XVIIème et XVIIIème siècles

Découvrir

Antoine Varillas et Guéret au XVIIème et XVIIIème siècles

pl gueret 002.JPG

Attention : vous devez installer la dernière version du module Flash afin de visualiser correctement les images.

Antoine Varillas et Guéret au XVIIème et XVIIIème siècles

A l'occasion des journées européennes du patrimoine 2013, les Archives départementales de la Creuse ainsi que la Bibliothèque multimédia intercommunale se sont associées pour présenter une exposition autour d'Antoine Varillas et plus largement de la ville de Guéret durant le XVIIème et XVIIIème siècle.

Mais qui était Antoine Varillas?

Antoine Varillas naquit dans la citadelle de Guéret vers 1620-1624. Fils cadet d’un procureur il n’était pas destiné à reprendre l’office de son père. Aussi, il quitta sa province vers l’âge de 16 ans et mena une carrière d’hommes de lettres. Nul doute qu’il reçut l’appui de marchois déjà installés à Paris.

Historiographe de Gaston d’Orléans, puis de Louis XIV, soutenu par le Clergé de France il composa une quinzaine d’ouvrages d’histoire. Gratifications et ventes de ses manuscrits suffirent à  faire vivre ce pensionnaire vertueux de la communauté Saint Côme : point de frasques politiques ou mondaines dans son quotidien. S’il délaissait son cabinet de copistes c’était pour gérer les biens de la famille, car, son frère aîné étant tombé dans la débauche c’est Antoine qui devint le chef.

Lorsque la mort le saisit le 9 juin 1696, sa fortune est suffisante pour exausser un de ses vœux : créer dans la cité qui l’a vu naître, un établissement d’éducation pour les jeunes gens. Aujourd’hui encore c’est une école, l’école Cerclier, sur la bien nommée place Varillas.

 

Noëlle BERTRAND