Accueil > Découvrir > Expositions en ligne > A table !

Découvrir

A table !

Affiche-expo-ATable.jpg

 

Voir l'exposition en ligne

 

Du Moyen Age au milieu du XXème siècle, les habitants de ce département ont su tirer profit des richesses de la terre pour assurer la nourriture du quotidien. Par la pratique des échanges et d’un commerce de proximité, ils ont assuré leur subsistance, malgré un contexte géographique, climatologique et économique difficile. Dans notre département, les habitudes alimentaires ont beaucoup plus changé au cours des 50 dernières années qu’au cours des siècles précédents. De nouveaux aliments ont été introduits, d’autres ont pratiquement disparu de la composition des repas. Mais que mangeaient nos grands-parents et nos arrière-grands-parents ?

L’exposition « A table ! » vous propose un parcours à travers les documents d’archives pour découvrir l’histoire de la production des denrées alimentaires, de leur consommation et de la sociabilité du manger ensemble.

 

Comme le note l’historien Florent Quellier en 2013 dans son ouvrage « la table des Français : une histoire culturelle », l’étude de l’alimentation d’une société  croise l’histoire sociale et économique, politique, religieuse, sociale, médicale et culturelle. Elle s’intéresse aux techniques culinaires, aux savoir-faire, aux producteurs, aux consommateurs ; elle prend en compte le monde rural, le monde urbain, le pauvre et le riche fermier, le nourrisson et le vieillard. Manger est un besoin physiologique, mais aussi un savoir et un apprentissage, donc une culture, dictant l’ordre des menus, le nombre de repas, leurs horaires, leurs lieux, cru ou cuit, bouilli, rôti, l’écuelle ou la fourchette.

 

Avec l’histoire de l’alimentation, nous sommes au cœur de la vie

A l’heure des scandales alimentaires, la société française a montré une évolution dans ses choix en termes de consommation alimentaire, en étant de plus en plus soucieuse de la provenance des biens alimentaires et sensible à la question de la traçabilité des produits. Notre département s’est engagé à valoriser les productions locales via les circuits courts de commercialisation renouant avec l’économie de proximité et d’échange qui vous est présentée ici.